Coopérative Chamarel : les séniors prennent leur vie en main

chamarelLes chiffres sont là, à l’heure actuelle en France une personne âgée sur quatre vit seule et 56% de ces personnes en situation d’isolement résident au sein des grandes villes. C’est peut-être face à cette réalité et animé volonté de ne pas passer par la case maison de retraite qu’un groupe d’amis sénior a décidé de prendre le problème à bras le corps. Vieillir ensemble et autrement à travers un projet singulier les a animé ce qui s’est traduit par la construction d’un immeuble coopératif dont les habitants seront les propriétaires collectifs. Cette coopérative est la première coopérative d’habitants pour personnes vieillissantes de France. Le bâtiment comprendra 16 logements et des locaux à usages collectifs. Il sera le plus haut, 4 étages, de la région Rhône-Alpes construit en isolation bois/paille.

3ème, 4ème et 5 ème âge, tous ensemble

A l’origine, ce groupe d’amis a décidé de créer un lieu de vie intergénérationnel pour les 3ème, 4ème et 5ème âges, qui permette de prendre la vieillesse en main, dans la continuité de ce qu’a été la vie personnelle :  engagement social, associatif, culturel et politique, et de ce qu’a été aussi la vie professionnelle : travail d’équipe, coopération. En Mai 2010, l’association « CHAMAREL » qui supporte le projet, a vu le jour en se disant que l’habitat coopératif est une 3ème voie entre la propriété individuelle  et la location. Les habitants sont propriétaires collectifs de l’immeuble (puisqu’ils détiennent des parts sociales de la coopérative). Ils paieront une redevance permettant à la société de rembourser les emprunts contractés pour financer la construction.

Un projet de vie avec des valeurs qui rassemblent

Construire un projet de A à Z permet de passer d’une gestion collective et régulée du projet à la concrétisation par un lieu de vie à son image. Ce projet est fondé autour de valeurs qui rassemblent: l’écologie : Construction et fonctionnement respectant les normes du développement durable. La citoyenneté : Aménagement du lieu pour qu’il soit ouvert, disponible à d’autres groupes et pour poursuivre une participation à la vie locale sur tous les plans (associatif, culturel etc.)

Enfin, le respect de la vie personnelle : Articulation maîtrisée entre la vie personnelle et le collectif dans le respect de la laïcité.

Un exemple qui devrait donner des idées à d’autres.

Si vous aimez ce projet et que vous souhaitez qu’il soit retenu pour la phase finale du concours, likez, commentez et partagez-le.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s