Les RERS : je t’apprends, tu m’apprends, on se lie

rersLes Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs (RERS) sont nés d’un projet collectif porté par des citoyens et citoyennes, pour que tous les savoirs soient partagés et que toute personne qui accepte de partager ses savoirs accepte aussi d’apprendre des autres. Les RERS consistent en une mise en circulation des savoirs où chaque participant choisit à la fois d’offrir et de demander des savoirs qu’il a construits tout au cours de sa vie professionnelle, personnelle, militante, associative, familiale, etc. Au-delà de l’utilité,  les savoirs peuvent aussi être source de liens entre les personnes.

Qu’est-ce que j’aimerais apprendre? Qu’est ce que j’aimerais enseigner?

Pour démarrer, on peut trouver soit un réseau déjà existant près de chez soi, soit se former pour devenir animateur de réseau dans sa région.  Pour intégrer un RERS déjà existant, on y  va par étape. D’abord, un membre d’un RERS  propose des rencontres collectives pour que chacun réfléchisse à ce qu’il sait, à ce qu’il a appris et à ce qu’il aimerait apprendre. Ces rencontres sont très utiles pour développer la conscience de ce que l’on sait. En effet, en entendant les autres dire ce qu’ils savent et ce qu’ils aimeraient apprendre, chacun développe la conscience de ses propres savoirs et de ses besoins d’apprendre. Une fois que l’on a identifié ce que l’on sait et ce que l’on veut apprendre, une personne enseigne à une autre,  une autre, à trois demandeurs, une autre encore, à un groupe de douze, deux offreurs accompagnent un demandeur dans son apprentissage de la lecture, etc. Ce sont les offres et demandes et les réponses qui leur sont apportées qui créent un réseau ouvert.

Le savoir, source de lien

Ce projet humain repose sur l’idée que chacun a le droit de vivre le bonheur de donner des savoirs à d’autres et de recevoir des savoirs des autres. Il est essentiel que chaque personne se sache attendue pour ce qu’elle peut apporter dans la société. L’idée simple des RERS, qui fonctionnent déjà dans toute la France (surtout en Ile de France, dans l’Est et le Sud Est) énonce que la formation réciproque se fonde sur un principe d’égalité : chacun est à la fois celui qui sait et celui qui ne sait pas ; celui qui offre et celui qui reçoit. Lorsqu’on transmet son savoir, on recommence ou on continue à apprendre, on l’enrichit, on le développe. Enfin, une des dimensions intéressantes de ces réseaux est que tous sont invités à les construire, à les ouvrir, à les animer. Ce sont les offreurs et demandeurs qui construisent ensemble leurs façons d’apprendre. Nous sommes tous des porteurs de savoirs utiles aux autres et les autres le sont aussi pour nous.

 

lien fb ok

Si vous souhaitez être informé d’autres initiatives riches de lien,

abonnez vous ou likez notre page Facebook : objectif liens

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s