Le guide du parapente pour les débutants

par | Sep 30, 2022 | Loisir

Vous avez donc décidé d’essayer le parapente. Félicitations, vous êtes sur le point de vous lancer dans une aventure incroyable ! Le parapente est l’une des expériences les plus exaltantes et les plus libératrices que vous puissiez vivre.

Mais avant de vous lancer dans l’aventure, il y a certaines choses que vous devez savoir. Dans ce guide du débutant, nous aborderons les bases du parapente afin que vous puissiez voler vers de nouvelles aventures.

Qu’est-ce que le parapente ? 

Le parapente est un sport aérien dans lequel les participants utilisent une aile semblable à un parachute pour planer dans les airs. Également connu sous le nom de vol libre ou de vol à voile paramilitaire, le parapente est une activité relativement nouvelle qui n’a gagné en popularité qu’au cours des dernières décennies.

Contrairement au parachutisme, le parapente n’implique pas l’utilisation d’un aéronef motorisé pour atteindre de hautes altitudes ; les participants s’élancent d’un point élevé, tel qu’une falaise ou un versant de montagne.

Une fois en l’air, ils dirigent leurs ailes à l’aide d’un système de lignes et de poignées, contrôlant leur taux de descente et la direction de leur déplacement. Avec de l’entraînement, les parapentistes peuvent réaliser d’impressionnantes manœuvres aériennes, comme des spirales et des flips.

Pour de nombreuses personnes, l’attrait du parapente réside dans sa simplicité : tout ce qu’il faut, c’est une aile, un casque et le sens de l’aventure.

Comment fonctionne le parapente ?

parapentiste prêt à décoller

Maintenant que nous savons ce qu’est un parapente, voyons comment il fonctionne. Comme nous l’avons déjà mentionné, les parapentes comptent sur le passage de l’air à travers leurs structures en forme d’ailes pour rester à flot. Lorsque l’air passe sur le bord d’attaque de l’aile, il crée une portance, la même force qui permet aux avions et aux oiseaux de rester dans le ciel. 

La quantité de portance générée dépend de trois facteurs : La vitesse à laquelle l’air passe devant l’aile, la forme de l’aile et le temps qui s’écoule entre chaque cycle (c’est-à-dire le taux de battement). Plus l’air se déplace rapidement devant l’aile, plus la portance générée est importante. Et comme les parapentes n’ont pas de moteur pour les faire avancer, ils doivent compter sur les courants d’air ascendants, comme les courants thermiques ascendants, pour rester en l’air. 

Alors, comment contrôle-t-on un parapente ? C’est en fait assez intuitif : il suffit de déplacer votre poids vers la gauche ou la droite pour tourner dans cette direction. Vous pouvez également tirer sur un côté des poignées de frein pour effectuer des virages plus serrés ; c’est ce qu’on appelle le carving. Si vous voulez descendre plus vite, il vous suffit de tirer les deux poignées de frein vers vous en même temps ; cela augmentera votre taux de descente sans augmenter votre vitesse (puisqu’il n’y a pas de moteur qui vous propulse en avant). 

Le parapente est-il sûr ?

Le parapente est un sport relativement sûr, surtout si on le compare à d’autres activités de sport extrême comme l’escalade ou le base jump.

Toutefois, comme pour toute activité impliquant de voler, il existe certains risques. La meilleure façon de rester en sécurité en parapente est de prendre des leçons avec un instructeur qualifié et de toujours suivre les procédures de sécurité. 

Comment débuter ?

La meilleure façon de commencer à pratiquer le parapente est de prendre des leçons auprès d’un instructeur qualifié.

La plupart des moniteurs proposent des cours d’initiation au parapente qui durent deux ou trois jours et vous apprendront tout ce que vous devez savoir sur ce sport. Une fois que vous aurez obtenu votre certification, vous pourrez commencer à louer du matériel et à effectuer des vols en toute autonomie. 

Quelle est la différences entre le parapente et le deltaplane ?

Le parapente et le deltaplane sont tous deux des moyens populaires d’expérimenter le frisson du vol. Toutefois, il existe des différences importantes entre ces deux activités.

Le parapente se pratique généralement à l’aide d’une petite aile légère fixée au corps du pilote par des sangles. Le pilote utilise le vent pour rester en l’air et peut contrôler l’aile en déplaçant le poids de son corps.

Le deltaplane, quant à lui, consiste à voler à l’aide d’une aile plus grande fixée à un cadre métallique. Le pilote contrôle l’aile en s’accrochant à une barre fixée au cadre. Les deltaplanes décollent généralement d’une altitude plus élevée que les parapentes et peuvent rester en l’air pendant de plus longues périodes.

Par conséquent, le deltaplane est souvent considéré comme plus difficile que le parapente. Cependant, les deux activités offrent aux pilotes une façon unique d’apprécier la sensation du vol.

Peut-on pratiquer le parapente en duo ?

parapente en tandem

Le parapente est un sport qui peut être pratiqué aussi bien par les pilotes solitaires que par ceux qui souhaitent voler en tandem.

Bien que le vol en tandem exige plus de coordination et de communication que le vol en solo, il peut s’agir d’une expérience incroyablement enrichissante. Le vol en tandem permet aux deux pilotes de partager le plaisir du vol, tout en se soutenant et en s’encourageant mutuellement.

Le vol en tandem peut procurer un sentiment de sécurité aux nouveaux pilotes ou aux pilotes nerveux. Si vous souhaitez essayer le parapente mais que vous n’êtes pas sûr de vouloir voler en solo, pensez à trouver un ami ou un membre de votre famille qui aimerait voler avec vous.

Avec un peu de pratique, vous serez en mesure de profiter de l’expérience grisante du parapente en duo.

Où pratiquer le parapente en France

La France est une destination populaire pour le parapente, grâce à ses paysages variés et son climat doux. Il existe de nombreux endroits différents pour pratiquer ce sport exaltant, des Alpes montagneuses aux douces collines de Provence.

  • Alpes-de-Haute-Provence : Les Alpes-de-Haute-Provence, situées dans le sud-est de la France, sont un endroit populaire pour le parapente. La région abrite plusieurs écoles qui proposent des cours de parapente, ainsi que de nombreuses entreprises qui proposent des vols en tandem. La région offre des vues imprenables sur les Alpes, ainsi que sur la mer Méditerranée.
  • Ardèche : L’Ardèche, située dans le sud-est de la France, est un endroit populaire pour le parapente et le deltaplane. La région compte de nombreuses écoles qui proposent des cours pour les débutants et les pilotes expérimentés. La région offre également des vues imprenables sur le Rhône, ainsi que sur les gorges de l’Ardèche.
  • Hautes-Alpes : Les Hautes-Alpes, situées dans le sud-est de la France, sont un endroit populaire pour le parapente, le deltaplane et le BASE jumping. La région compte de nombreuses écoles qui proposent des cours pour tous les niveaux d’expérience. La région offre également des vues imprenables sur les Alpes, ainsi que sur la mer Méditerranée.
  • Pyrénées : Les Pyrénées sont situées dans le sud-ouest de la France et sont un endroit populaire pour le parapente, le deltaplane et le BASE jumping. La région compte de nombreuses écoles qui proposent des cours pour tous les niveaux d’expérience. La région offre également des vues imprenables sur les Pyrénées et l’océan Atlantique.
  • Vosges : Les Vosges sont situées dans le nord-est de la France et sont un endroit populaire pour le parapente et le deltaplane. La région compte de nombreuses écoles qui proposent des cours pour les débutants et les pilotes expérimentés. La région offre également des vues imprenables sur les Vosges, ainsi que sur le Rhin.
  • Bretagne  : La Bretagne est située dans le nord-ouest de la France et est connue pour son littoral accidenté et ses belles plages. La région offre une grande variété de sites de parapente, notamment des falaises surplombant la mer et des collines intérieures offrant des vues imprenables. Les débutants trouveront plusieurs spots près de destinations touristiques populaires, comme Saint-Malo et Quimper.
  • Picardie : La Picardie, située dans le nord de la France, est connue pour ses collines et ses forêts. La région offre une grande variété de sites de parapente, dont certains offrent des vues sur des monuments historique. Les débutants trouveront plusieurs sites près de destinations touristiques populaires, comme Amiens et Beauvais.
  • Normandie : La Normandie est située dans le nord-ouest de la France et est surtout connue pour son histoire liée à la Seconde Guerre mondiale. La région offre également plusieurs sites de décollage pour les parapentistes, ainsi qu’une variété de sites historiques à visiter.

La région alpine est idéale pour les parapentistes expérimentés, avec ses hauts sommets et ses vents forts. Les Vosges offrent quelques-unes des meilleures conditions de vol en France, avec des thermiques s’élevant des pentes chauffées par le soleil. Le Massif central est un autre bon choix, avec ses grands espaces et son terrain accidenté.

Pour les débutants, le Sud de la France est une excellente option. La douceur du climat méditerranéen et les vents doux en font un endroit idéal pour apprendre à voler. Et il y a de nombreux endroits pittoresques d’où décoller, notamment les villages pittoresques des Côtes d’Azur. Que vous soyez un pro chevronné ou un débutant, il y a un endroit en France qui vous conviendra parfaitement.

Conclusion

Maintenant que vous connaissez les bases du parapente, il est temps de faire vos premiers pas (ou devrions-nous dire vos premiers vols ?) pour devenir un pilote certifié ! Avec un peu de pratique (et l’aide de pilotes expérimentés), vous vous élancerez dans le ciel en un rien de temps. Mais n’oubliez pas : la sécurité passe toujours avant tout. Assurez-vous donc de lire les meilleures pratiques et de tenir compte des avertissements des pilotes plus expérimentés avant de vous aventurer dans vos propres vols en solo !

A lire également