Camgirl : vrai métier ou argent facile?

Les camgirls encore appelées cammodels ou modèles webcam, diffusent en direct sur internet des actes érotiques. Il s’agit du déshabillage, des attouchements, de la masturbation, des rapports sexuels ou d’autres actes sexuels. Grâce à l’explosion de l’informatique, tout le monde peut avoir accès à ce genre de contenu sur ordinateur ou encore sur téléphone portable. Cela constitue un excellent moyen de se retrouver en tête à tête avec une fille et de passer de bons moments. Il suffit de se connecter sur internet et de choisir le profil le plus intéressant. C’est l'une des raisons pour lesquelles cette activité génère beaucoup d’argent.

À ce sujet, les plateformes de sexcam ont enregistré une augmentation du quart de leurs fréquentations habituelles pendant le confinement. C’est pourquoi beaucoup de femmes s’intéressent de plus en plus au métier afin de gagner de l’argent. Contrairement aux idées reçues, il ne s'agit pas d'un métier facile. Il suffit de découvrir le monde du camming pour se confronter à la réalité. Découvrez ici toutes les informations concernant ce métier à la réputation grandissante.

Qu’est-ce qu’une camgirl ?

Une camgirl est une femme qui expose son corps sur internet à des fins sexuelles contre une rétribution financière. Elle se sert d’une webcam pour y parvenir, d’où le nom webcam girl. Son objectif est d’inciter les internautes à acheter des produits ou à s’abonner à ses comptes en lignes. Elle gagne également de l’argent en faisant la publicité de sites internet, mais aussi en gagnant des commissions sur l’adhésion des internautes à un site web payant.

Une travailleuse indépendante avec un lieu de travail flexible

Généralement, les camgirls pratiquent cette activité depuis leurs maisons. Elles travaillent à leur rythme, dans un environnement familier et sans contrainte des horaires de bureau auxquels vous ferez face dans le cadre d'un emploi plus classique. Cela permet aussi de réduire les charges liées à la location d’un lieu de travail.

De plus, elles peuvent s’installer depuis n’importe quel pays connecté à internet où l’activité est légale. Ainsi, elles pourront travailler sans craindre la morosité économique puisqu’elles gagnent de l’argent sur internet.

Une webcam girl est payée en fonction de son travail

La récompense d’une camgirl dépend de ses prestations. Plus elle produit des contenus de qualité, plus elle a des followers. Il lui revient de faire de son mieux pour convertir ces personnes curieuses en membres réguliers. Alors, elle peut se faire payer pour des discussions privées.

Une travailleuse qui gère son propre emploi du temps

Une cammodèle jouit d’une grande flexibilité sur ses horaires de travail. Le métier n’impose pas des horaires fixes. Quelle que soit l’heure, la camgirl aura toujours des clients. Elle peut donc gagner de l’argent quand elle le décide.

Étant totalement maître de son emploi du temps, une camgirl peut le gérer comme elle veut. Certaines pratiquent cette activité à temps partiel en parallèle à leur métier principal. Elles augmentent donc leurs revenus et se lancent à temps plein si l’expérience les satisfait. À temps partiel, elles font en moyenne 2 h 30 min par jour pendant 4 jours en une semaine.

Un métier qui nécessite peu d’investissement financier

L’activité de camgirl est accessible avec peu d’exigence à toute femme de plus de 18 ans. Il n’existe pas beaucoup d’obstacles à surmonter pour la pratiquer. En plus de la motivation, il faut un ordinateur, une webcam, des jouets sexuels (sextoys) et autres. Ce métier ne nécessite pas un investissement de dizaines milliers d’euros ou encore un diplôme universitaire.

Il faut signaler que comme dans tout métier, le modèle webcam doit apprendre des compétences et des techniques pour se démarquer de la concurrence. Le guide pour devenir camgirl vous serait d'une grande importance si vous envisagez embrasser ce métier.

À quoi correspond le métier de camgirl ?

Aussi simple que cela puisse paraître, les camgirls doivent être sérieuses dans leurs travaux.

Les matériels d’une sexycam

Pour pouvoir diffuser un contenu de bonne qualité sur internet, les sexycam utilisent des matériels comme un ordinateur et une webcam.

En ce qui concerne l’ordinateur, le métier exige un modèle actuel de gamme moyenne. Les camgirls ont donc le choix entre un ordinateur portatif et un ordinateur fixe. La plupart utilisent le laptop pour ne pas être limitées à un emplacement fixe pendant leurs émissions.

Quant à la webcam, il en faut une de bonne qualité avec une bonne luminosité et un bon contraste. Certaines se contentent des webcams de leurs laptops pendant que d’autres préfèrent investir dans des webcams externes. La dernière option est la meilleure car elle permet d’obtenir une image et un son d’excellente qualité. Cela augmente aussi leur chance d’attirer des spectateurs.

Préparation des shows

Hormis l’acquisition du matériel, une camgirl doit bien se préparer avant son show. En effet, elle doit être la plus sexy possible. Pour cela, elle doit finement choisir les vêtements et la lingerie qu’elle portera pour faire la différence. Cet aspect est important pour capter l’attention de nouveaux clients et valoriser ses atouts physiques. Les clients ayant des goûts variés, le métier nécessite un renouvellement régulier de la garde-robe. Elle doit avoir dans sa garde-robe plusieurs vêtements sexy : string, tanga, shorty, bustier, corset, body, soutien-gorge sexy, collants, bas, jarretelle, perruques et des déguisements (écolière, policière, mère noël, infirmière et autres).

Elle doit également apprêter tout un arsenal de sextoys. Ces jouets sexuels sont indispensables pour exciter lors des livecams et les rendre intéressants, captivants et interactifs. Les camgirls populaires en possèdent en foison. C'est une marque de professionnalisme dans le métier. Cela permet de fidéliser les fans et abonnés à long terme. Les sextoys utilisés sont de toutes sortes : dildo ou gode, plug anal, vibromasseur rabbit, magic wand, etc.

De plus, elle doit s’assurer que le local à un bon éclairage. Ensuite, plusieurs tests seront effectués pour avoir le meilleur rendement possible. En outre, elle doit aussi bien préparer le positionnement de la webcam pour bien capter.

Animation des émissions

Les camgirls animent deux types d’émissions : les shows publics et les shows privés ou groupés. Les shows publics sont les plus courants. Ils consistent à réaliser des émissions pendant lesquelles les utilisateurs interagissent avec la camgirl en lui payant des tips (pourboires). Sur les sites de cam, l’argent est appelé token. Tous les visiteurs peuvent participer à ce show, même ceux qui ne paient rien.

Quant aux shows groupés, ce sont des spectacles entre la camgirl et 5 personnes selon la plateforme. Par contre, seulement une personne à accès au show privé. Le tarif étant fixé par la camgirl, elle doit savoir bien le définir.

Les utilisateurs se connectent aux shows pour satisfaire leurs fantasmes et pour avoir une présence féminine à leur écoute. Le rôle de la camgirl est de comprendre ce qu’ils veulent et le leur procurer. La camgirl fait son show le sourire aux lèvres et de façon agréable en dansant et en s’amusant. Chaque homme étant différent, elle doit essayer des rôles (fille timide ou fille coquine) pour trouver celui qui convient le mieux au public.

Pendant l’émission, elle s’assure d’interagir avec les membres du salon tout en privilégiant ceux qui donnent des tokens. Elle peut aussi bannir les irrespectueux.

Communication avec le public

La plupart des plateformes de camming ont une fonctionnalité qui permet aux spectateurs de rentrer en contact avec leur camgirl. Ainsi, pour obtenir davantage de tips, elle interagit avec eux.

Quand un nouvel utilisateur se connecte au compte d’une camgirl, celui-ci cherche à discuter avec elle avant d’aller plus loin. Les hommes sont plus à l’aise lorsqu’ils se livrent aux femmes en privé par peur de se faire juger. Les conversations privées permettent alors aux camgirl de les exciter pour les pousser à envoyer des tokens. C’est en ce moment que certaines camgirl deviennent parfois les sugar-babys virtuelles d’un homme d’affaires.

Interactions sur les réseaux sociaux

Pour établir une relation intime et de confiance avec leurs abonnés, les camgirls se servent des réseaux sociaux. En effet, ce sont des outils incontournables pour fidéliser les clients et en faire des fans. Ainsi, Twitter, Reddit et Snapchat sont des réseaux utilisés pour publier régulièrement des contenus de camming.

Les camgirls se servent aussi des médias sociaux pour exposer leur vie. Elles peuvent également publier une photo sexy et appeler à rejoindre leurs shows.

Combien gagne une webcam girl ?

La rémunération d’une camgirl dépend de plusieurs aspects. Elle ne pourra pas recevoir un salaire en cas d’arrêt maladie. De plus, il va falloir soustraire les charges engagées des recettes (chiffre d’affaires) pour pouvoir dégager le revenu net.

Les gains dépendent de la qualité des prestations

Dans les salons privés, les camgirls sont payées à la minute. En fonction de la fréquence et de la réussite des prestations, les gains peuvent grimper. Certains modèles webcams gagnent jusqu’à 30 euros par heure pendant que d’autres font 200 euros grâce aux caprices réalisées.

Le gain moyen en fonction de l’ancienneté

Les premiers mois, une débutante peut faire environ 215 euros la semaine, ce qui lui fait un salaire de 850 euros approximativement par mois. Pour ceux qui ont déjà fait quelques mois dans le métier, elles arrivent à gagner le double du salaire des débutantes, soit un salaire mensuel de 1 700 euros approximativement.

En ce qui concerne les camgirls avancées, elles arrivent facilement à faire 850 euros par semaine. Quant aux professionnelles qui ont plus de succès que les autres, elles gagnent environ 3 300 euros par semaine. Ces dernières travaillent pour des grands sites et font beaucoup d’heures de travail par jour.

Ce que gagnent les professionnelles qui cumulent d’autres activités adultes

Certaines webcams girls expérimentées (5ans dans le métier) font des prestations annexes comme le Snapchat VIP, les shows sur Skype et autres. D’autres font des affiliations de produits pour inciter les internautes à acheter des produits. Il y en a qui vendent des lingeries et vêtements sexys, ainsi que des sextoys. Ces activités cumulées leurs permettent de gagner beaucoup plus qu’une camgirl classique.

Conclusion : un vrai métier plus difficile qu’il en a l’air

Beaucoup de personnes vantent les mérites de la profession, mais en vérité elle n’est pas si facile.

Sur le plan psychologique

Le métier de camgirl peut se révéler psychologiquement difficile. Certains clients ne sont pas toujours agréables avec les camgirls. Cela peut devenir très stressant pour ces dernières. Ils peuvent les comparer à d’autres camgirls et paraître grossiers, allant jusqu’à demander des actes qu’elles ne veulent pas faire. Les plus difficiles à gérer sont les harceleurs. Ces comportements ne sont pas fréquents, mais elles s’y attendent.

Sur le plan de la vie privé

La principale crainte des filles qui souhaitent intégrer le monde du camming est celle d’être reconnues. Également, ce métier rend la construction d’une vie de couple difficile. Plusieurs partenaires ne comprennent pas le choix de leurs conjointes et ne l’acceptent pas.

Pour ne pas être reconnue, il faut éviter les sites principalement basés sur les shows publics et les tokens. Cela éloigne les robots qui ne pourront plus enregistrer les émissions et les poster sur d’autres sites pour adultes.

Il est aussi possible de ne pas montrer le visage pour limiter les risques d’être reconnues. Le seul hic, cela diminue les bénéfices sur les sites basés sur les tokens. Enfin, il faut savoir qu’il existe des fonctions de blocage pour bloquer certains pays.

Sur le plan social

Le travail de modèle webcam n’est pas un métier socialement accepté. La majorité des camgirls ne dévoilent pas à leurs proches qu’elles font des émissions pour adultes sur internet. Pour masquer cet aspect de leur vie, elles s’inventent un autre travail qu’elles communiquent sans gène. Ces métiers sont le plus souvent des emplois en ligne difficiles à vérifier (webdesigner, trafic manager, etc.).

Sur le plan financier

Même si les revenus peuvent être importants dans ce métier, ils ne sont pas stables. Pour pouvoir gagner davantage, il faut s’investir corps et âme. Par contre, il est important de savoir qu’il ne s’agit pas d’un salaire garanti.